Le Hamster qui pense

Tout n'est pas désepéré Simone

25 septembre 2005

Monochrome

Je me réveille seul dans mon lit. Tu n'y es pas, tu n'y sera plus. Ma vie redevient d'une seule couleur. Plus question de toucher ta peau ambrée. De sentir ton cou au reveil, de toucher ton dos couleur café.

Je me lève, je prend un bol, je le remplie. Je mange, mais toi tu n'es plus là à  grignoter un petit biscuit. Grignoter car tu n'aime pas manger le matin.

Je me douche, seul, tu n'es plus là à rester 2 heures dans cette salle de bain. Tu n'es plus là à te coiffer pendant une demi heure. Tu n'es plus là pour que je vienne te taquiner.

Je m'habille...mais tu n'es plus là pour te moquer de mon pantalon au ras du cul, de ma dégaine de skater attardé.

J'allume la chaine. Je met Roots de Sepultura...Mais tu n'es pas là pour me dire que c'est pas de la musique. pas là pour me saouler avec du zouk, pas là pour me mettre da la couleur, ta couleur dans la tête.

Tu es partie en gommant la couleur que j'avais dans le coeur. Tu as été mon pinceau, mon amour de gouache colorant ma vie. Tu es devenue une gomme qui nb'efface pas l'amour, mais seulement la couleur, la chaleur et les rêves que j'avais.

Ma vie sans toi est monochrome, pauvre petit blanc condamné à le rester...condamné à regretter sa petite perle noire. Plus de couple "pépito", plus d'amour à deux sens, plus rien...

L'amour c'est comme un tableau de Gauguin, c'est plus jolie en couleurs...

                                                      

gauguin_thesiesta

Posté par miniyan69 à 14:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire